Les chauffe-eau solaires un bon investissement ?

chauffe-eau-solaire

Difficile de s’y retrouver dans ces technologies, et beaucoup de sites disent tout et le contraire. La question est simple est ce vraiment intéressant d’installer sur son toit un chauffe-eau solaire pour produire de l’eau chaude.

La réponse n’est en réalité pas vraiment évidente, et elle doit s’étudier au cas par cas, car au risque de faire hérisser le poil de certains non ce n’est pas rentable du tout c’est même pour beaucoup de foyers une foutaise totale. En revanche pour quelques uns cela peut se révéler rentable, quoique…

Les chauffe-eaux solaires

Le principe est assez simple le soleil va chauffer un liquide, le fluide calorifique, qui va lui-même chauffer de l’eau qui sera stockées dans un réservoir.

Il est bon de noter que ce type d’équipement peut être posé sur les toits de toutes les régions de France, et que même si pour certaines régions moins ensoleillées la production sera moindre, elle se fera quand même.

C’est un système simple totalement écologique et qui marche parfaitement. De plus la source d’énergie est inépuisable et surtout gratuite ce qui est loin d’être négligeable.

La rentabilité d’un tel investissement

Si il est vrai que la source d’énergie est gratuite, en revanche pour l’équipement c’est loin d’être le cas. Et oui ce n’est pas donné du tout.

Alors bien sur les commerciaux vont tout axer sur le fait que c’est une énergie verte et qui ne coute rien, mais dès lors que l’on fait les calculs on arrive généralement à un amortissement de l’investissement qui se fait aux alentours des 20 ans, pour un équipement qui a une durée de vie de…20 ans.

D’une part un chauffe-eau ne couvre pas 100 % des besoins, ce qui veut donc dire qu’il faudra avoir recours à une autre source d’énergie payante.

D’autre part dans tous les calculs qui sont présentés sur le web, on tient compte d’un crédit d’impots de 30%…sauf que tout le monde ne paye pas d’impôts, ou en paye pas tant que ça…

Enfin certains sites présentent des calculs le prix d’un équipement classique comparé au prix d’un équipement solaire. Une comparaison volontairement tronquée et fausse en surévaluant le prix d’un équipement classique d’eau chaude comme par exemple un cumulus à 1500 €…(alors que ça ne vaut que 400 à 500 €)

En conclusion faites bien vos calculs vous risquez fort d’être déçu.

Les 10 règles de sécurité sur un toit

couvreur

Dès lors qu’on a un peu l’âme bricoleuse on se sent prêt à faire de nombreuses choses dans la maison, et rien ne nous arrête. Un problème sur le toit qu’à cela ne tienne, on prend son échelle et on va bien vite y jeter un coup d’œil.

Toutefois n’oubliez pas que couvreur est un métier et surtout que les dangers sont bien réels, la toiture peut être humide ou grasse et même si l’on est agile un accident peut toujours arriver.

Voici donc pour vous un petit rappel des règles de sécurité qui doivent être observée lorsqu’ on se trouve dans l’obligation d’aller sur sa toiture.

    1- Evitez de travailler sur un toit seul, et si toutefois c’est le cas pensez à prévenir quelqu’un que vous êtes sur le toit, il n’est pas dit qu’en cas de problème on penserait à aller vous y chercher.

    2- Fixez votre échelle pour éviter qu’elle ne glisse et que vous vous retrouviez coincé sur le toit, cela arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le croit. Pensez à mettre des cales derrières les pieds de votre échelle pour qu’elle reste bien en place.

    3- Ne montez pas sur un toit lorsqu’il pleut ou que celui-ci est humide et rappelez-vous que la mousse et les feuilles des arbres peuvent être très glissantes.

    4- Mettez une ceinture porte outils, vous aurez ainsi vos outils sous la main, et d’autre part si un de vos outils glissait vous n’auriez pas besoin de descendre du toit pour le récupérer. Sans compter les dangers que cela peut représenter pour les autres.

    5- Acceptez vos limites physiques, être bricoleur est une chose, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas connaitre ses limites, notamment si vous avez le vertige.

    6- Portez un harnais et accrochez vous à un point fixe, cheminée ou autre, mieux vaut prévenir que guérir.
    7- Attention au vent, sur un toit quand on n’est pas trop habitué on n’a pas vraiment le pied sûr, et une rafale de vent aura vite fait de vous déstabiliser.

    8- Faites un cordon de sécurité autour de votre maison si vous êtes sur une rue passante, un outil qui glisse, une tuile mal accrochée et ça peut être l’accident.

    9- Soyez vêtu en conséquence, des vêtements dans lesquelles vous êtes à l’aise, et aussi des chaussures particulièrement antidérapantes.

    10- Enfin n’oubliez pas de rester en permanence en alerte, la vue du toit est peut être magnifique, mais il vaut mieux avoir le regard sur l’endroit où o pose ses pieds.

Gagnez de l’espace sous toiture

Pouvoir disposer de plus d’espace de vie dans sa maison reste le rêve de beaucoup de familles, toutefois cela ne semble pas toujours possible si l’on ne dispose pas d’un bout de jardin pour construire une aile supplémentaire à la maison.

Il existe pourtant une solution à laquelle on pense assez peu, mais qui est applicable sur la plupart des demeures, le rehaussement de toiture.

Rehausser sa toiture

Rehausser une toiture consiste tout simplement à la surélever de un à plusieurs mètres sur tout ou partie de la surface du toit.

On gagnera ainsi de la hauteur sous charpente qui permettra d’avoir un étage supplémentaire ou de transformer les combles de façon à ce qu’ils deviennent habitables.

Pour cela on va réhausser les murs en moyenne cela se fait d’environ un mètre, en maçonnerie classique, ou alors en ossature bois ce qui permet de ne pas alourdir l’ensemble et de ne pas avoir le cas échéant besoin de renforcer les murs porteurs.

Il existe également la possibilité de changer la pente de votre toit si celle-ci est inférieure à 30 degrés, ainsi le toit sera alors plus haut, plus élancé et vous gagnez donc de la hauteur sous toit.

Enfin un mariage des deux techniques est possible on va d’une part surélever la toiture et d’autre part changer la pente du toit.

En théorie tout est possible, dans la pratique les professionnels devront venir vérifier la solidité globale de l’édifice de façon à s’assurer que les murs puissent supporter un étage supplémentaire.

Enfin il peut y avoir des réglementations urbaines locales qui définissent la hauteur ou la pente de certains toits et immeubles et les professionnels locaux sauront vous renseigner à ce sujet et sur la faisabilité du projet.

L’espace gagné

Selon les travaux réalisés vous pouvez gagner un étage complet supplémentaire, ou alors opter pour ne surélever qu’une partie de la maison et faire un toit terrasse sur l’autre.

Tout est possible tout est réalisable et les seuls freins bien souvent ne seront que les limites de votre imagination.

Le rehaussement de toiture reste bien évidemment un investissement mais qui donnera de toute façon une valeur supplémentaire à votre bien.

Isoler sa toiture par l’extérieur

Tout le monde sait que la plus grande déperdition de chaleur dans une maison se fait par le toit, une perte qui peut représenter jusqu’à près de 30% de la facture totale d’énergie. Mais qui dit perte de chaleur l’hiver dit aussi mauvaise isolation l’été et donc hausse de la facture énergétique également pour les personnes utilisant l’air conditionné.

Une isolation des combles se révèle donc indispensable, une opération qui peut se faire de l’intérieur, mais aussi de l’extérieur ce qui parfois peut s’avérer bien utile, c’est ce que l’on appelle le sarking, une méthode qui rencontre de plus en plus de succès en France.

L’isolation de toiture par l’extérieur

Les avantages d’une intervention par l’extérieur sont nombreux et ceci surtout dans le cadre d’une rénovation où par exemple les combles sont déjà aménagés et occupés.

Une intervention pour faire l’isolation par l’extérieur, ne causera aucune gêne aux habitants de l’immeuble, inutile pour eux de vider les combles de tous les meubles s’y trouvant, ou même de devoir faire place nette et de devoir s’absenter le temps des travaux.

Une fois que les travaux d’isolation par l’extérieur seront finis, vous n’aurez absolument rien à faire. Pas besoin de revoir la peinture ou la décoration des combles, puisque rien à l’intérieur n’aura été touché.
Aucune saleté ou poussière ne sera à craindre, intérieurement vous ne pourrez rien déceler.

Bien évidemment ce type d’intervention se fait par un professionnel, puisqu’il faudra déposer l’ensemble de la couverture. Le sarking va ajouter un certain poids sur votre toiture et donc votre charpente doit être suffisamment solide pour le supporter, d’où l’intervention obligatoire d’un professionnel qui pourra vérifier que tout est bien ok et conforme.

Faire appel à un couvreur vous permettra également de bénéficier d’un taux de tva réduit et vous pourrez obtenir certaines aides comme le crédit d’impôts notamment.

Bien évidemment si vous êtes très bricoleurs vous pouvez vouloir le faire vous-même, sachez dans ce cas qu’en ce qui concerne le coût d’une telle opération ne serait-ce que pour le matériel, il faudra compter entre 40 à 60 € le mètre carré.

Le traitement des toitures

traitement de toitures

Gros plan sur le traitement des toitures

De nombreuses questions se posent toujours lorsque des mousses appariassent sur le toit ou que les tulles commencent à changer. Dans la plupart des cas cela est dû à une négligence de l’entretien de la toiture des maisons. L’entretien des toitures consiste tout d’abord à éviter que l’eau entre facilement dans la maison durant les fortes pluies ou que la toiture s’endommage à la moindre tempête. Elle permettra aussi aux propriétaires de garder l’allure de leurs toitures tout en évitant de dépenser de fortes sommes d’argent lorsqu’une intervention des couvreurs professionnels sera nécessaire.

Après plusieurs recherches effectuées auprès spécialistes, les meilleures méthodes à mettre en pratique pour entretenir toutes toitures ont été dévoilées pour le plaisir de tous.

Procédure

Après avoir constaté de la verdure autour de votre maison, il n’y a aucun doute que de la mousse soit présent sur votre toit. Dans ce cas précis la pluie ne saura d’aucune grande utilité pour faire partir ces mousses et seul un anti-mousse sera efficace pour les faire disparaître. Pour éviter ces problèmes et bien d’autres qui n’ont pas été cités, il serait préférable de faire un nettoyage de toiture au moins une fois par an. En gros il s’agit de se procurer une échelle pour un accès facile au toit, des brosses dures, un tuyau à haute pression ou un seau d’eau, des Gans, sans oublier des produits de nettoyage tels que l’eau de javel ou le karcher pour faire disparaître les tâches des toitures faites en tulles et bien d’autres.

Traitements des experts de toitures

Certaines personnes, plus précisément ceux qui ne disposent pas d’assez de temps ou vivant le plus souvent loin de chez eux ont pour coutume de faire appel à des experts pour faire un entretien régulier de leurs toitures. Certaines de ces personnes affirment que l’imperméabilisation faite par des experts de diverses compagnies telles que (nom de votre compagnie si possible) et bien d’autres a pu les permettre d’être loin de chez eux sans se soucier des dégâts que pouvaient causer les pluies sur leurs toitures.

Erreur à éviter

Retenez qu’une attention particulière est demandée aux nettoyeurs avant d’utiliser les produits tels que l’eau de javel ou le karcher étant donné que ces produits peuvent facilement endommager le sol ou le jardin. Il faut aussi porter des vêtements et chaussures adéquats car comme les experts d’entretien de toitures ont pour habitude de le dire, tout bon nettoyeur a une fois au moins été confronté aux chutes.

Les fuites de toiture

Tout savoir sur la réparation des fuites de toitures

Les fuites de toitures sont des problèmes qui sont généralement dus aux fortes pluies et soleils qui par la suite affaiblissent les toitures des maisons au fur et à mesure. Que ce soit avec des toitures en zinc, en tulle, en ardoise ou que la maison soit située loin des zones à grands vents et pluies, ces toitures finiront toujours par s’affaiblir ou même pourrir au fur et à mesure.

Pour éviter tous ces désagréments la plupart des propriétaires de différents locaux (maisons, entreprises et boutiques) ont pris pour habitude de faire une vérification de leurs maisons afin de mieux prévenir les dégâts. Ces vérifications emmènent souvent d’autres propriétaires à se diriger vers les professionnels du domaine communément appelé couvreurs qui effectueront des analyses avant de réparer les fuites présentes.

Aujourd’hui la bonne nouvelle est que toutes les techniques et astuces pour mieux entretenir et réparer sa toiture ont été dévoilées pour le bien-être de tous les propriétaires des locaux.

Prévention des fuites de toiture

Cette étape consiste à vérifier en premier si des tâches de moisissures apparaissent au plafond intérieur de la maison ou que la peinture s’effrite. Il peut arriver aussi que le mur de la maison ou même d’autres éléments tels que les matelas, oreillers et bien d’autres soient complètement humides après qu’une pluie surgisse. Pour plus de précautions ces vérifications doivent être confirmées par des spécialistes provenant des compagnies populaires telles que (nom de votre compagnie si possible) et bien d’autres qui disposent d’assez d’expériences pour voir s’il y a fuite ou non.

Comment réparer les fuites de toiture

Pour réparer les fuites de toitures il faut souder tous les endroits dans lesquels les eaux ont accès. Ceux qui disposent des toitures en tulles ou ardoises doivent impérativement changer les tulles endommagés et les masquer avec des couleurs pour éviter que les tulles changés ne se différencient des anciennes. Ces travaux doivent être effectués par des professionnelles tels que (nom de votre compagnie si possible) qui ont pour habitudes de travailler avec toutes sortes de toitures allant du zinc à l’ardoise.

A retenir

Il n’y a aucun frais à débourser pour les propriétaires de maisons assurées. Il suffit juste d’informer l’assurance et déclarer les dégâts causés par les eaux provenant des fuites de toitures. Dans le cas où vous êtes locataire, prévenez alors votre propriétaire ou votre syndic si vous habitez en copropriété car ce sont eux qui sauront quoi faire.

Pose de Velux

fenêtre de toit

Pose de Velux

Poser une fenêtre de toit Velux n’est pas une chose très simple. À moins que vous ne soyez un bon bricoleur, vous êtes obligé de faire appel à un professionnel de ce domaine. Si vous décidez quand même de faire la pose de votre velux vous-même, vous devez avoir certaines informations et connaitre certaines astuces. C’est justement pour vous guider dans la pose de votre velux que les paragraphes qui suivent s’intéresseront à cette activité.

À savoir avant d’entamer la pose de votre velux

Avant d’en venir à la manière de poser une fenêtre de toit velux, il n’est pas inutile de rappeler certaines choses importantes. En effet, la pose d’un velux ne doit se faire qu’avec le respect de la réglementation en vigueur dans votre ville ou dans votre zone de résidence. Si tel n’est pas le cas, il est fort à craindre que vous ayez des problèmes avec les autorités en charge de faire respecter les réglementations dans ce domaine. Pour vous faire une idée exacte des règles à respecter pour la pose de votre fenêtre de toit velux, vous devez aller chercher des renseignements à la mairie avant d’acheter quoi que ce soit et de commencer vos travaux. Mieux encore, il arrive parfois que la pose de Velux nécessite au moins une déclaration à la mairie du lieu d’habitation. Elle peut également nécessiter un permis de construire dans certaines situations. Dans tous les cas, il y a toujours des règles à connaitre et à respecter. Soyez alors en phase avec les règles en vigueur avant de procéder à la pose de votre velux. Qu’en est-il à présent de la pose en tant que telle ?

Les règles de sécurité à respecter pour la pose de velux

Après avoir eu toutes les informations dont vous avez besoin pour la pose de votre velux, vous devez maintenant prendre en compte d’autres paramètres de sécurité dans le cadre de la pose de Velux. Tout d’abord avant de vous adonner à la pose d’un Velux, vous devez contrôler la météo. Cela est tout à fait nécessaire pour ne pas poser une fenêtre de toit sous la pluie ou sous un mauvais temps. Il est clair que poser un velux sous la pluie n’est pas très commode. Après cela, prenez aussi la peine de mettre des gants, des lunettes de protection et un casque anti-bruit. Ces accessoires sont nécessaires pour manipuler les outils de découpe. Toutes ces recommandations sont nécessaires pour vous assurer une grande sécurité lors de la pose de velux. Quoi qu’il en soit, en tant que bon bricoleur, vous n’êtes pas sensé ignorer toutes ces choses. Par ailleurs, il faut savoir que quand vous posez votre velux, vous ne devez pas penser à votre seule sécurité, celle des personnes qui vous entourent est aussi à prendre en compte. Pour ce faire, vous devez baliser le chantier. Bref, voilà des choses à savoir quand on veut procéder à la pose de son velux de manière sécurisée.